Yuki Jigoku Index du Forum
Forum de la guilde Yuki Jigoku.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer   ProfilProfil   ConnexionConnexion 

Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   

Quand l'ennui est ma muse...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Yuki Jigoku Index du Forum -> Yuki Jigoku[Partie Privée] -> L'Art de Lutie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fenril
Guildien

Hors ligne
Inscrit le: 18 Fév 2010
Messages: 39
MessagePosté le: Lun 8 Mar - 22:57 (2010)    Sujet du message: Quand l'ennui est ma muse... Répondre en citant

Samedi soir. Le soleil couchant éclaire de ses obscurs rayons les terres de Midgard. La nature, calme, se prépare à s'endormir tranquillement dans le manteau de noirceur de la nuit étoilée. Mais ce n'est pas le cas de tout le monde. Dans les villes principales du cinquième monde de l'arbre Yggdrasil, l'agitation est à son comble. Ce soir est un grand soir, ce soir, c'est le grand combat organisé par le Roi de Prontera, aussi connu sous le nom de "War of Emperium". Les préparatifs de dernières minutes se font. On voit ça et la une multitude d'aventurier courir en tout sens, à la recherche d'équipement ou d'objet qui les aideront durant l'affrontement. Certains, plus calme, élaborent les stratégies qui les mèneront ou non à la victoire.

Mais tous ne sont pas comme cela... A Lutie, ville bien heureuse de Noël, la Yuki-Jigoku est prête, et ses flocons infernaux bien décidé à ne laisser personne se mettre en travers de leur route. Les guerriers affûtent tranquillement leur lame, surs de leur force et de leur compétence. Les différents mages révisent rapidement leurs sorts pour ne pas être pris de cours, et les autres attendent, certain de leur victoire. Eichi et Satetsu, les deux maîtres des Enfers, donnent le signal, et en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, tout le monde est en place.

Avec une rapidité extrême, le château est en leur possession, premier pas vers la victoire. Mais l'assaut sans répits des autres guildes ne tardera pas, et toutes les digues du monde ne pourront pas endiguer ce flux et reflux incessant de guerriers en quête de gloire, de victoire et de richesse.
Mais ils sont prêts, chacun occupe sa position, sa fonction, prêt à en découdre. Ils ne sont pas très nombreux, mais on peut sentir leur puissance au premier regard. En première ligne, le puissant Paladin Eichi, au bouclier meurtrier, prompt à frapper fort la où il le faut. Vient ensuite Satetsu, chevalier à la lance précise et ô combien dévastatrice. Pampa, Macao et Demoneos les secondent, le premier, ôtant à leur adversaire leur précieuse armure, et laissant ses ennemis aussi nu que des vers, et les deux autres, assassins renommés, surprennent leurs adversaires et leur infligent de lourds dégâts avant que quiconque ne puisse réagir. La ligne de défense, quant à elle est composée de la majeure partie de la guilde. On compte permis eux Harp et Abazazel, les deux sorciers, et Seika, une des plus grande sage de cette terre, dont les sorts sont aussi puissants qu'ostentatoires. Ils sont soutenus par Cacao et Loki, qui augmentent leur potentiel dévastateur grâce à des chants et poèmes bénis du dieu Braggi, et Glenlivet, qui d’une danse ancestrale, canalise et augmente leur réserve d’énergie magique. Perpetua et Fusaaki, respectivement prêtre et paladin, aussi dévots que puissants, s’occupe de soigner les différents maux qui affectent ses compagnons, et de les aider ou de les protéger avec des prières et des bénédictions. Enfin, les derniers mais pas les moindres, viennent Fenril et Yumi, snipers aux flèches précises et aux pièges surprenants. Ils sont chargés de ralentir l’ennemi dans la salle du château.


Les premiers assaillants arrivent, rien de bien méchant, et les premières offensives échouent sans succès aucun. Mais, alors que Perpetua tentait de rejoindre ses alliés en passant par la ligne de défense abaissée pour lui, une attaque plus poussée de la part des adversaires de cette puissante guilde parvient à leur ravir le contrôle du château. Quelque peu démoralisé par cette soudaine baisse de régime, la Yuki Jigoku connait une certain moment de flottement, durant lesquels ses attaques sont inefficaces et elles échouent les une après les autres, par malchance et manque d’organisation.

C’est alors que le leader, en proie à un élan de génie, galvanise ses troupes d’un flamboyant cris de guerre, juste avant l’affrontement, et c’est comme un seul homme que la guilde charge ses ennemis, terrifiés par une telle démonstration de force, et les ArmA, qui devant tant de férocité, ne peuvent que reculer, totalement démuni. Satetsu et Eichi, tout deux aussi fin stratèges que vaillants guerriers, à cheval sur leur monture, s’occupèrent des cibles stratégiques en priorité. Ultima, le commandant prétentieux des ArmA, tenta de les repousser, mais Sat, d’un habile revers de sa lance, dévia la lame du fourbe stalker, avant de lui transpercer la cœur, dans un défaut de l’armure, tandis que son compagnon d‘arme se défaisait avec grâce et fluidité des sorciers ennemis. Les autres guildiens, couvert par les sorts incessants de nos mages, purent avancer sans contrainte, fondant sur l’ennemi comme la foudre, et ne laissant que mort et désolation sur son passage. Ça est la, les corps des ArmA gisaient un peu partout sur le sol ensanglantés du château, transpercé de multiples flèches, brulé au plus haut degrés, ou encore démembrés sauvagement. En un rien de temps le château était repris, et Satetsu s’amusait sur les derniers survivants: sa lance tenue dans le sens inverse, il les rouait de coup, brisant os et armure sans distinction aucune, sous les regards amusés de Fenril, qui faisait lui aussi joujou avec son faucon, dressé spécialement à crever les yeux des Armas. Et un Armas sans œil… déjà que c’est pas bien efficace quand ils en ont deux… jte dit pas le boulot.

Un coup d’œil à sa clepsydre indiqua à Eichi qu’il ne restait plus qu’une heure à tenir, ce qui remotiva les troupes, et une défense de fer fut mise en place. Les déferlantes de flammes et de glaces combinées d’Abazazel et d’Harp éclaircissait les rangs des ennemis, dont les rares survivants se brisait sur l’ingénieux système de piège mis en place par Fenril. De rare fois, les montagnes de muscles adverses venaient à passer cette ligne de défense, et tentaient une dernière action désespérée. Fenril en fit les frais, et un coup d’épée mal placé l’obligea à se retirer pour panser ses blessures, ce qui désactiva ses pièges, qui ne fonctionnait qu’en sa présence. Il fit aussi vite qu’il put, et il decouvrit à son retour que Yumi, sa coéquipière, avait très bien su assurer l’intérim et avait posé ses propres pièges. Avant de s’enfuir, sous le regards affligés de ses compagnons livrés à eux même. Une légère animosité à son égard se fit sentir. Arrivant à point nommé, Fenril, en hâte, du reposer chaque piège, sous les assauts constants de l’ennemi. Il faut louer la défense des guildiens, qui parvinrent à repousser l’offensive avec brio. La fin du temps approchait, et la Yuki Jigoku tenait bon, et ne lâchait pas un millimètre de terrain, quand soudain:

« - COUSIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN GATOOOOOOOOOOOOOOOOOOO!!!!!! GRAND FRERE ULTIMA!!!!!!!!!!!!!!!! »

Le cris retentit dans tout le château, et les adversaires durent s’arrêter, déconcertés par ce déluge de décibels incohérent. Comprenant que nous serions encore plus étonnés qu’eux, ils tentèrent l’assaut de la dernière chance, fonçant tête la première. Cela faillit réussir, mais la chance, l’extension du talent, vint en aide à la Yuki Jigoku. Alors que tout espoir semblait perdu, après que les ArmAs les aient submergés et que sans vergogne ils s'attaquent à l'emperium, symbole de la victoire...

Le gong retentit… Ils avaient vaincu.
______________________
Oui, c'est Demo sur mon Vava =)


Dernière édition par Fenril le Mer 10 Mar - 06:54 (2010); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité

MessagePosté le: Lun 8 Mar - 22:57 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Cacao
Guildien

Hors ligne
Inscrit le: 18 Fév 2010
Messages: 137
Localisation: Chartres , (28)
MessagePosté le: Mar 9 Mar - 17:45 (2010)    Sujet du message: Quand l'ennui est ma muse... Répondre en citant

Je te Hais ! Je te Hais ! T'as pas mis Cacao qui soutenais Eichi et Macao ! Avec son Poeme Fabuleux! 
______________________
Plus tu cours vite , plus t'arrive vite .
Plus tu cours longtemps , plus t'iras loin .
____________________________
Au Pire , y'a la voiture .
Revenir en haut
Fenril
Guildien

Hors ligne
Inscrit le: 18 Fév 2010
Messages: 39
MessagePosté le: Mar 9 Mar - 18:47 (2010)    Sujet du message: Quand l'ennui est ma muse... Répondre en citant

Je corrige ça immédiatement !
Et mes plus plates excuses =)
______________________
Oui, c'est Demo sur mon Vava =)
Revenir en haut
Cacao
Guildien

Hors ligne
Inscrit le: 18 Fév 2010
Messages: 137
Localisation: Chartres , (28)
MessagePosté le: Mar 9 Mar - 19:15 (2010)    Sujet du message: Quand l'ennui est ma muse... Répondre en citant

 Yeah , maintenat sa gere: ) . Bravo pour ce fabuleux Texte =D
______________________
Plus tu cours vite , plus t'arrive vite .
Plus tu cours longtemps , plus t'iras loin .
____________________________
Au Pire , y'a la voiture .
Revenir en haut
Aba
Guildien

Hors ligne
Inscrit le: 19 Fév 2010
Messages: 89
Localisation: Dans ton cul
MessagePosté le: Mer 10 Mar - 02:54 (2010)    Sujet du message: Quand l'ennui est ma muse... Répondre en citant

Sympa ton texte. =D
Ca résume assez bien.

Mais on pouvait aussi dire que ArmA >> All...

... ahah.
______________________
Zaon - Champ
Abazazel - Wiz
Revenir en haut
Fenril
Guildien

Hors ligne
Inscrit le: 18 Fév 2010
Messages: 39
MessagePosté le: Mer 10 Mar - 06:14 (2010)    Sujet du message: Quand l'ennui est ma muse... Répondre en citant

Ouais, j'avoue qu'il sont vraiment trop trop fort xD.
______________________
Oui, c'est Demo sur mon Vava =)
Revenir en haut
Demoneo
Guildien

Hors ligne
Inscrit le: 18 Fév 2010
Messages: 16
Localisation: Centre
MessagePosté le: Jeu 11 Mar - 09:00 (2010)    Sujet du message: Quand l'ennui est ma muse... Répondre en citant

Super bien ton histoire =P
______________________
Ne pas cliquer ici!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé

MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:47 (2018)    Sujet du message: Quand l'ennui est ma muse...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Yuki Jigoku Index du Forum -> Yuki Jigoku[Partie Privée] -> L'Art de Lutie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Igloo Theme Release v0.9 Created By: Igloo Inc. and PROX Designs in association with Kazer0 Designs.